Divers

Que savoir sur un avocat fiscaliste ?

Un avocat fiscaliste s'occupe de diverses questions fiscales. Il est spécialisé dans le droit fiscal. Mais qui est un avocat fiscaliste ? La suite de cet article vous permettra d’avoir une idée sur un avocat fiscaliste.

 Qu'est-ce qu’un et comment devenir avocat fiscaliste ?

Un avocat fiscaliste est un agent juridique spécialisé dans le droit fiscal.  Pour plus d’informations, visitez le www.avocats-vendee.fr. Ils font également appel à d'autres domaines du droit, tels que le droit civil, le droit commercial et le droit des affaires, lorsqu'ils conseillent leurs clients sur des questions fiscales. 

Les avocats fiscalistes, comme tous les avocats, doivent être titulaires du CAPA (Certificat d'aptitude à la profession d'avocat). Les avocats fiscalistes sont généralement titulaires d'une maîtrise en droit commercial ou fiscal ou d'un doctorat en droit fiscal. 

Assistance dans les contrôles fiscaux et les litiges fiscaux

Dans le cadre d'un litige fiscal, un avocat fiscaliste négocie avec les autorités fiscales. Il intervient à différents stades des litiges fiscaux. En particulier, il vous assistera dans le cadre d'un contrôle fiscal de votre situation. Ce contrôle fiscal permet aux particuliers d'éviter un contrôle fiscal personnel contradictoire (CTE). Il permet également aux entreprises d'éviter un audit et de s'y préparer. 

Au cours d'un contrôle fiscal, les contribuables peuvent exercer leurs droits et garanties dans leurs relations avec les autorités fiscales. Elle devient un partenaire privilégié de l'administration fiscale pour protéger les intérêts des contribuables. À ce titre, elle contrôle également l'exactitude des procédures fiscales engagées contre le contribuable.  

Conseils aux particuliers et les entreprises dans le domaine fiscale

Ils offrent des conseils aux particuliers et aux entreprises. Nous fournirons donc des conseils fiscaux aux particuliers et aux entreprises. Les particuliers l'utilisent principalement pour les déclarations fiscales. Toutefois,  ces conseils ne se limitent pas aux déclarations fiscales personnelles. Elle conseille également les particuliers sur l'imposition de leur patrimoine. Cela peut concerner divers aspects du revenu du contribuable. 

Il peut s'agir, par exemple, de calculer les plus-values immobilières, de déterminer le statut fiscal des activités commerciales, de calculer les droits de succession et de donation, etc. Dans le cas des entreprises, ils les conseillent sur les différentes questions fiscales qui affectent la vie de l'entreprise. Ces conseils permettent aux entreprises d'optimiser leur planification fiscale.